Qui sommes nous ?

AMARA 45 – Association Loi 1901

L'HISTOIRE LOIRÉTAINE

En mai 2001, plusieurs partenaires des champs social, judiciaire et sanitaire, se sont retrouvés autour d’un projet de structure d’accueil pour adolescents.

Ils ont d’abord mis en place des réunions-rencontres, évoqué les mLogoAMARA45siteinternetissions et le quotidien de chacun des partenaires. Le réseau 45 de l’adolescence voit le jour et une charte est adoptée.

De fin 2002 à 2003, les premières réunions du réseau, déclinées en groupe de travail, permirent de réfléchir à la création de structures d’accueil, à la représentation du réseau 45 dans certaines commissions et à la résolution de difficultés interinstitutionnelles.
S’appuyant sur la conférence des familles du 29 juin 2004, ainsi que sur le cahier des charges des maisons des adolescents, le réseau a initié une rencontre ouverte aux professionnels du Loiret en 2006 à l’ERTS au cours de laquelle, des équipes d’autres départements sont venus partager leur expérience.

Le 26 juin 2012, l’AIDAPHI, l’APLÉAT et le CHD Georges Daumézon créé, avec l’appui de l’ARS Centre, AMARA 45 : Association de la Maison des Adolescents et du Réseau 45 de l’Adolescence.

Une partie de l’équipe est arrivée en fin d’année 2012 pour organiser le 3 décembre, une porte ouverte à l’adresse des professionnels de l’adolescence du Loiret. Le reste de l’équipe rejoint les locaux pour permettre l’accueil du public le 7 janvier 2013.

Le 6 février 2013, a eu lieu l’inauguration officielle d’AMARA 45 avec la présence de Jacques LAINÉ, directeur général de l’ARS Centre.

Nous trouver  

40 rue Porte Madeleine
45000 ORLÉANS
TRAM Ligne B - Arrêt Croix Morin

 

 

Horaires d’ouverture

Lundi de 15h00 à 18h00
Mercredi de 13h00 à 18h00
Vendredi de 15h00 à 18h00

Formulaire de contact

CADRE DE MISSION DES MAISONS DES ADOLESCENTS

• La lettre circulaire CAB/FC/12871 du 4 janvier 2005 relative à la création de Maison des Adolescents ;Loi3
• La circulaire DHOS du 4 août 2005 relative aux modalités de financement des Maison des Adolescents ;
• Conférence de la famille de 2004 ;
• Cahier des charges des Maisons des Adolescents élaboré par la délégation interministérielle à la famille (janvier 2005) ;
• Rapport de la Défenseur des enfants de 2007"Adolescents en souffrance, plaidoyer pour une véritable prise en charge" ;
• Rapport sur les Maisons des Adolescents de 2009 ;
• Evaluation de mise en place du dispositif "maison des adolescents" de l'IGAS (diffusion début 2014).

ORGANISATION AMARA 45

orga-amara