Ressources

Supports de prévention des risques liés à internet et aux réseaux

e-Enfance L’association e-Enfance se positionne clairement en faveur des technologies numériques et pour le développement d’une pratique citoyenne d’Internet. En ce sens, elle propose des outils supports pour travailler avec les enfants et adolescents sur tous les risques liés à l'usage d'internet :

Harcèlement ou cyber-harcèlement, "likes" ou partages sans réfléchir, protection des données personnelles,  usurpation d'identité...

Si vous êtes intéressé-e-s, rendez-vous sur cette page :

Lien vers les supports de prévention e-Enfance.org

Se faire peur pour grandir

Entre littérature horrifique classique, jeu de piste numérique, fan fiction et canular, les creepypastas, ces récits horrifiques massivement partagées sur le net constituent-elles une forme de narration en soi? Effrayons-nous ensemble.
Avec Vanessa Lalo (Psychologue clinicienne, spécialistes des usages numériques) et Tripoda (Administrateur "Creepypasta From The Crypt")

Faire face à la haine sur internet

Ce tutoriel Faire face à la haine sur Internet, fondé sur les concepts clés de l’éducation aux médias, explore l’utilisation d’Internet pour l’incitation à la haine et la propagation haineuse et examine le processus de la radicalisation ; on y explique comment les jeunes sont mis en contact avec la haine sur Internet via des sites haineux traditionnels et la « culture de la haine ». Ce tutoriel offre également divers outils visant à développer l’esprit critique chez les jeunes afin de les aider à mieux comprendre ce qu’est la haine en ligne, de quelle façon ils en sont la cible et comment réagir sainement devant des contenus haineux, remplis de préjugés et de stéréotypes.

Hyperactivité chez l’enfant

hyperactif
QUE FAIRE FACE À UN ENFANT HYPERACTIF ?
 
J. BELEMBERT-MALNOU, PÉDOPSYCHIATRE
UNITÉ UNIVERSITAIRE DE PSYCHIATRIE DE L’ENFANT ET L’ADOLESCENT,
HÔPITAL MÈRE-ENFANT DE NANTES, SERVICE DU PR. BONNOT
 

 

Médicaments psychotropes – Enquête qualitative sur l’usage détourné chez les jeunes

OFDT psychotropesOn sait encore peu de chose sur les modes d’accès aux médicaments psychotropes, les motivations des jeunes et plus globalement leurs parcours de consommation de ces substances. Afin d’apporter des éclairages à ces conduites peu documentées, l’OFDT, en partenariat avec le Centre Émile Durkheim de l’Université de Bordeaux, a conduit une enquête sociologique interrogeant vingt-neuf jeunes de moins de 25 ans se livrant à un usage détourné de médicaments psychotropes.

Ce numéro de Tendances aborde quelques points saillants de leur expérience : les modalités d’entrée en consommation, les motivations des usages détournés, la place des médicaments psychotropes parmi d’autres substances consommées et la dynamique des trajectoires individuelles. Il en ressort notamment une image de jeunes évoluant dans un environnement saturé de médicaments d’une part et une culture jeune qui normalise les usages récréatifs de substances, médicaments inclus, d’autre part.

 

Les 11-18 ans : les réseaux sociaux et les contenus choquants sur Internet

image tabletteÉtude réalisée du 7 au 28 janvier 2016 auprès de 6451 jeunes âgés de 11 à 18 ans pour l'étude et les réseaux sociaux.

Étude réalisée en ligne du 22 février au 14 mars 2016 auprès de 8772 jeunes âgés de 11 à 18 ans pour l'étude les contenus choquants sur Internet.

Génération Numérique se veut honnête, apolitique et économiquement neutre. Le but est de créer une ressource complémentaire à l'éducation nationale et à l'éducation familiale en proposant des interventions de prévention,  d'information et de vulgarisation aux Technologies de l'Information et de la Communication (TIC).

Génération Numérique promeut les usages des outils numériques sans les stigmatiser ni les diaboliser, met en garde contre les risques qui y sont liés et cherche à développer l'esprit critique des utilisateurs par des débats.

Deux parties :

 

Adolescents en quête de sens

Livre Marcelli

La question du sens est au cœur de l'adolescence et vient faire rupture avec l'enfance. Les adolescents ont un besoin impérieux de donner un sens à leur vie et recherchent, pour cela, des engagements forts : citoyens, religieux, artistiques...
 
Les adolescents vulnérables, quelquefois relégués du système scolaire ou sans espoir de réussite sociale, en rupture avec les valeurs familiales ou sans étayage parental, trouvent parfois ce sens dans des engagements radicaux.Comment travailler avec eux cette question de la citoyenneté et du sens, et prévenir les dérives potentielles ? Comment aider leurs parents et les professionnels qui les entourent ?
 
Les auteurs analysent les multiples raisons individuelles ou sociales qui peuvent inciter un jeune à se tourner vers le radicalisme. Ils repèrent les principales étapes de ce processus afin d'agir quand il est encore temps.
 
Daniel Marcelli, pédopsychiatre, professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Président de la Fédération Nationale des Écoles des Parents et des Éducateurs. (FNEPE)
Anne Lanchon, rédactrice en chef de la revue L'école des parents
 
Cet ouvrage regroupe, entre autres, les participations au colloque organisé à Toulouse, le 11 mars 2016, par la FNEPE, par l'École des parents et des éducateurs (EPE) de Haute-Garonne, en partenariat avec les éditions érès. 

Le corps de l’adolescent, le champ de bataille de son identité

Professionnels de l’adolescence : Devenez Promeneurs du Net

LE NOUVEAU VISAGE DE NOS ADOLESCENTS

inserm.fr

Une grande enquête, coordonnée par l’Unité Inserm 1178 "Santé mentale et santé publique" et le pôle Universitaire de la Fondation Vallée, dresse un état des lieux des problématiques et enjeux actuels de l’adolescence. Ces données, recueillies au moyen d’auto-questionnaires, confrontent les perceptions de 15 235 jeunes scolarisés, âgés de 13 à 18 ans, concernant leur propre adolescence. L’étude aborde des sujets aussi divers que leur santé physique et mentale, leurs consommations, leurs loisirs, ou encore leur sexualité. Les résultats obtenus réaffirment le caractère complexe de ces adultes en devenir, avec une différence fille/garçon bien inscrite et un gradient selon l’âge. Ils devraient permettre d’améliorer les connaissances sur les comportements de ces derniers, et d’identifier de nouveaux indicateurs de difficultés, utiles à la mise en place d’actions de prévention.

Accès à l'étude INSERM

 

 

DELASSUS